Le MJSR

Organisme d'entraide à but non lucratif, le MJSR s'interdit toute discrimination raciale, religieuse, économique, politique ou sociale. 

Les camps sont tous différents mais se rejoignent dans leur trame de fond par le projet éducatif, ainsi que les lignes pédagogiques, qui sont chers au MJSR et qui constituent l'essence-même de nos camps de vacances.


Les participants

  • Toutes les actions sont orientées dans leur direction. L’activité de l'assocciation prend en considération les âges, les envies et les besoins des enfants pour les projets de camps qu'elle organise : chaque camp est élaboré de manière à constituer un apprentissage de la vie en communauté, ainsi que de ses propres ressources et faiblesses.
  • Conformément aux statuts du MJSR, toutes ses actions tiennent compte des familles défavorisées. Cette notion ne vise plus uniquement les situations de difficultés financières, mais prend en compte l'ensemble des problématiques de détresse sociale que vivent malheureusement bon nombre d'enfants.

Les équipes d'animation

  • De nombreux jeunes adultes (200 par année) sont engagés durant toutes les périodes de vacances pour faire partie des équipes d’animation qui encadrent les enfants pendant les camps.
  • Ces équipes d'animation sont composées majoritairement de jeunes étudiants âgés de 18 à 30 ans, qui ne sont pas des professionnels. Au travers des activités que nous proposons, ils ont la possibilité d'acquérir une expérience de vie unique par la prise de responsabilités et par la gestion quotidienne, sur un laps de temps donné, d'un camp.
  • La gestion du projet de camp implique en effet nombre de tâches : préparation - travail en équipe – gestion des finances – organisation d'activités et des tâches communes – gestion de vie en groupe – élaboration d'un projet pédagogique.
  • En effet, un moniteur endosse, lors d'un camp, les rôles très divers d'animateur, cuisinier, papa, policier, grand frère, homme de ménage, directeur, improvisateur... ceci afin de rendre la vie en collectivité la plus harmonieuse et agréable possible !
  • L'apprentissage de la vie en communauté, de ses règles, de ses difficultés et des richesses qu'elle implique, sont autant de domaines que les activités proposées permettent d'appréhender.
  • Les équipes d’animation bénéficient d’un appui des professionnelles du MJSR avant les camps et 24h/24 pendant les camps.

Le programme socio-éducatif 

Plus de 90 séjours sont proposés chaque année et ce sont plus de 1'800 enfants qui partent en camps
avec notre association. Les prestations sont adaptées aux besoins des enfants tout en répondant aux désirs
des jeunes en matière d'activités. Notre volonté est également d'offrir aux jeunes la possibilité de pratiquer des
activités diverses et d'ouvrir leurs horizons.
  • Le MJSR considère que l'accueil des enfants en dehors du temps scolaire par la mise sur pied de camps de vacances fait partie d'un ensemble destiné à apporter des réponses éducatives et sociales à la question de la socialisation des enfants. Les préoccupations sociales actuelles nous donnent raison quant à l'importance d'investir des moyens pour que les enfants puissent apprendre à vivre ensemble et  se responsabiliser.
  • Les camps répondent à une multitude de besoins et ceci dans des domaines bien différents. Il y a certes les aspects récréatifs et culturels (mais devraient-ils être l'apanage d'une minorité d'enfants ?), mais également toutes les réponses apportées en terme d'accueil, de prévention, de santé, d'éducation, de socialisation.

Les valeurs du MJSR

  • Proposer des camps de vacances de qualité !
  • Favoriser et encourager la responsabilité de chacun (équipe d'animation, enfants, adolescents).
  • Respecter les valeurs, les compétences et les rythmes de vie des enfants et des adolescents.
  • Favoriser l'épanouissement, la créativité et l'autonomisation des enfants et des adolescents.
  • Veiller au respect des besoins fondamentaux des enfants : ne pas négliger un enfant ou un adolescent au profit du groupe.
  • Offrir aux enfants et adolescents une présence affective chaleureuse, sécurisante, réconfortante et motivante.
  • Définir des objectifs pédagogiques clairs, humains et réalisables.
  • Favoriser la communication entre les professionnels du MJSR, les équipes d'animation, les enfants ou les adolescents et parents.
  • Dans la mesure du possible, favoriser l'intégration d'enfants avec un handicap.
  • Développer l'apprentissage de la vie sociale.

Offrir des camps de vacances de qualité aux enfants

  • Le MJSR insiste sur le caractère récréatif qui doit régner dans ses camps de vacances. L'enfant est souvent surmené en période scolaire et stressé par des contingences d'horaires et d'activités; certains vivent des situations familiales perturbées. Il s'agit d'offrir avant tout du repos à l'enfant, c'est un droit. Ce repos sera propice au plaisir, aux découvertes relationnelles et pratiques.
  • Nous insistons également sur un point : les camps de vacances du MJSR n'ont rien à voir avec le Club Med !!! En effet, chacun "met la main à la pâte", ce qui signifie participer aux tâches communes, préparer les repas ensemble, ranger les lieux de vie pendant et à la fin des camps).
  • Former les équipes d'animation afin que l'encadrement donné soit le plus optimal possible.
  • VIVRE ENSEMBLE est une richesse incroyable… mais implique des devoirs et des règles de vie que tous doivent respecter.
    • Exemple : Le réveil peut être l'occasion d'imprimer clairement cette notion de vacances. Ainsi les réveils en fanfare (auxquels nous ne souscrivons guère nous-mêmes lorsque nous sommes en vacances !) doivent relever de l'histoire et ne plus être d'actualité ! Pourquoi ne pas instaurer des petits déjeuners échelonnés durant lesquels les enfants peuvent, selon leurs rythmes personnels, rejoindre la table du petit déjeuner ?
  • S'entourer de partenaires professionnels afin de garantir des activités sûres et de qualité.
  • Assurer une permanence professionnelle 24h/24h aux équipes d'animation.

Droit à la différence

  • Le droit à la différence est un concept de base du MJSR : recevoir en camps de vacances des enfants de provenances sociales et culturelles différentes implique le respect de ce droit, pour autant que les conséquences ne mettent pas en péril la vie du camp (chacun son repas, chacun son activité, etc.).
  • Partager la vie d'autres enfants, ayant un léger handicap ou des comportements différents de par leur personnalité ou leur vécu, implique le respect de ce droit pour cohabiter harmonieusement, pour autant que les conséquences ne mettent pas en danger les autres participants.
  • La diversité d'habitudes, d'opinions, d'attentes, de valeurs et d'objectifs de la part des membres de l'équipe relève encore du même droit, pour autant qu'ils soient en accord avec les besoins de l'enfant et qu'ils respectent les règles de sécurité et les directives que nous donnons.

Droit à la présence

  • Les questions d'exclusion, qui peuvent parfois malheureusement se poser, ne relèvent pas uniquement du droit à la différence, mais aussi de celui de la reconnaissance de la présence.
  • Ainsi, un comportement doit être particulièrement grave pour que l'on fasse le choix d'exclure une personne. La décision finale revient d'ailleurs exclusivement aux animatrices professionnelles du MJSR.
  • Le camp de vacances est un lieu de parole, d'échanges, de négociations, un lieu où chacun doit pouvoir être présent de manière équivalente.

Droit à l'équivalence

Equivalence s'entend au niveau moral et non au niveau des compétences : en effet, chacun a droit au même

respect, à la même dignité. Et la vie en communauté lors d'un camp de vacances implique l'échange de valeurs
et de points de vue, afin de trouver un modus vivendi favorable à tous.

Navigation rapide